• Wolfsschanze

    Wolfsschanze signifie ''le repaire du loup'' en Allemand.
    Hitler aimait bien ce surnom qu'on lui donnait ''le loup''.

          Beaucoup croient que Hitler a dirigé la guerre depuis le ''nid d'aigle'' de Bergschtesgaden. En fait Hitler n'aimait pas ce ''nid d'aigle''. Durant la période 1941-1944, c'est depuis Wolfsschanze qu'il a conduit la guerre. Wolfsschanze se situe dans l'actuelle Pologne, autrefois Prusse orientale, non loin de l'enclave Russe de Kaliningrad (ex Königsberg).

          Ce lieu avait été choisi en raison de sa situation au milieu des marais, ce qui empêchait toute approche par blindés, mais aussi en raison de son éloignement ce qui rendait les raids aériens difficiles.C'était une véritable forteresse. Les bunkers qui abritaient les ''dignitaires '' du régime, avaient des couvertures de béton de plusieurs mètres de haut, qu'aucune bombe ne pouvait traverser. La défense anti-aérienne était importante, et le tout était gardé par des troupes SS. on ne rentrait sur place qu'après de longues et minutieuses vérifications. Il semblait que rien ne pouvait atteindre ni le Führer ni ses ministres.

           Le 20 juillet 1944, Klaus Schenk, baron Von Stauffenberg, déposa une bombe dans la salle de réunion où se tenait Hitler. Hitler en réchappa, sa vengeance fut terrible.

           L'après midi de l'attentat il recevait Mussolini, il déclara à cette occasion que s'il avait survécu c'est parce que Dieu le soutenait dans son entreprise !

           L'avancée des Russes obligea les Nazis à quitter Wolfsschanze. Mais auparavant les SS dynamitèrent l'ensemble de la forteresse, au prix de tonnes d'explosifs. Il ne reste plus que des ruines actuellement, mais leur taille impressionnante donne une idée de ce que ce fut. Si vous visitez ces lieux soyez attentifs à rester sur le sentier balisé. On estime que seulement 60% des mines répandues sur les lieux en 44 ont été enlevées.

     

    le panneau à l'entrée de la forteresse

    Le panneau indiquant l'entrée de la forteresse

     

    l'attentat du 20 Juillet 44.

    Panneau explicatif de l'attentat contre Hitler le 20 Juillet 1944

     

    plaque commémorative de l'attentat

    plaque commémorative rappelant l'action de Claus Schenk

     

    Le bâtiment où eut lieu l'attentat

    La salle de réunion où explosa la bombe

     

    intérieur de la salle

    vue de l’intérieur.

     

    bunker de la défense anti-aérienne

    Bunker de la défense anti-aérienne

     

    blockhaus de Adolf Hitler

    Blockhaus de Hitler

     

    escalier d'accès aux ''appartements''

    escalier de descente aux ''appartements''

     

    l'arrière et ce qu'il en reste

     

    le chaos après les destructions

    le chaos après la destruction

     

     

    et l'autre façade

    ce qu'il reste du bunker du Maréchal Goering

     

    intérieur accessible

    intérieur accessible

     

    entrée strictement interdite, danger de mort

    Entrée strictement interdite, danger de mort.

     

    haut commandement de la Wehrmacht

    haut commandement de la Wehrmacht

     

    l'intérieur


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :